ChatRonronne répond aux questions que vous vous posez sur les chats

Ce n’est pas pour rien si le chat est l’animal préféré des français. Si certains mettent en avant le côté « pratique » du chat de part son indépendance et le fait qu’il s’auto-gère (75 % des personnes ayant un chat à la maison son des actifs), pour les passionné(e)s de chat, c’est bien plus que ça…

C’est une véritable complémentarité, un rapport unique, une réelle complicité.

A qui s’adresse ce site ?

Ce site s’adresse aussi bien à ceux qui ont déjà une vrai passion pour ce petit félin, qu’à ceux qui aimeraient avoir plus d’information sur cet animal mystérieux. A la fois vénéré depuis l’antiquité et longtemps décrié à tort, on à parfois raconté beaucoup de choses totalement fausses à son sujet, bien qu’il ne soit pas toujours aussi simple de se débarrasser des idées reçues…

Soyez tous et toutes les bienvenues, pour en apprendre un peu plus sur cet animal de compagnie qui a su conquérir le cœur d’un bon nombre d’entre nous. Vous recherchez des informations, des réponses particulières pour vous aider à mieux comprendre votre chat ? Vous vous posez un certain nombre de questions en vue de la future adoption d’un matou (et c’est une bonne chose, il est absolument nécessaire de se poser les bonnes questions avant d’entamer un processus d’adoption, car celui-ci doit être mûrement réfléchie!).

Quels sujets sont traités sur ce site ?

Nous aborderons toutes les questions que beaucoup se posent :

  • Suis-je prêt(e) pour accueillir un chat ?

  • Les problèmes d’entente s’il y a déjà d’autres animaux à la maison,

  • La propreté du chat,

  • La castration du chat,

  • Comment nourrir mon chat ?

  • Comment acheter ou adopter mon chat ?

  • Quel race choisir ?

Et bien d’autres encore…

Nous sommes de plus en plus nombreux à les aimer, alors prenons la bonne décision !

Quoi qu’il en soit, c’est une décision qu’il ne faut pas prendre à la légère, trop d’animaux sont encore abonnée de nos jours, par méconnaissance parfois, pour céder à un caprice, ou parce que l’on à un coup de cœur, mais il est important de penser à la suite. Un chat vit entre 15 et 20 ans, c’est donc une grande et longue responsabilité. Le but de ce site n’est pas de pointer un doigt accusateur, ni d’excuser, mais juste d’informer afin de vous aider de prendre la bonne décision et de prendre réellement conscience de l’engagement qui est pris lorsque vous décidez d’accueillir un chat chez vous.

En France comme ailleurs, les chats ont pris une grande importance dans les foyers, directement et indirectement dans les vidéos, les médias, réseaux sociaux, objets du quotidien et autres accessoires à l’effigie de nos petits félins. On les voit partout !

Pour celles et ceux qui se posent encore la question, oui, il est possible d’avoir une réelle complicité avec son chat, par le jeu, les caresses et le moments de pure tendresse, on apprend à se connaître, à identifier le caractère, à s’apprécier tout en respectant les besoins de chacun notamment territoriaux. Il est l’ami des enfants, le complice de toujours, celui qui nous calme avec ses doux ronrons,et dont on apprécie le pelage si doux… d’après un sondage Royal Canin, 88 % des personnes possédant un chat déclare converser ensemble. Il est vrai que le chat à développer un véritable  « langage » pour l’être humain qu’il n’emploie pas avec ses congénères. Il sait très bien se faire comprendre !


chat-blanc-caresse-affectueux-complice

LE CHAT

Dans ma cervelle se promène,

Ainsi qu’en son appartement,

Un beau chat, fort, doux et charmant.

Quand il miaule, on l’entend à peine,

Tant son timbre est tendre et discret;

Mais que sa voix s’apaise ou gronde,

Elle est toujours riche et profonde.

C’est là son charme et son secret.

Cette voix, qui perle et qui filtre

Dans mon fonds le plus ténébreux,

Me remplit comme un vers nombreux

Et me réjouit comme un philtre.

Elle endort les plus cruels maux

Et contient toutes les extases;

Pour dire les plus longues phrases,

Elle n’a plus besoin de mots.

Non, il n’est pas d’archet qui morde

Sur mon coeur, parfait instrument,

Et fasse plus royalement

Chanter sa plus vibrante corde,

Que ta voix, chat mystérieux,

Chat séraphique, chat étrange,

En qui tout est, comme en un ange,

Aussi subtil qu’harmonieux !

“Le chat”, section I, Les fleurs du mal.

CHARLES BAUDELAIRE

LE CHAT

De sa fourrure blonde et brune

Sort un parfum si doux, qu’un soir

J’en fus embaumé, pour l’avoir

Caressée une fois, rien qu’une.

C’est l’esprit familier du lieu ;

Il juge, il préside, il inspire

Toutes choses dans son empire ;

Peut-être est-il fée, est-il dieu ?

Quand mes yeux, vers ce chat que j’aime

Tirés comme par un aimant,

Se retournent docilement

Et que je regarde en moi-même,

Je vois avec étonnement

Le feu de ses prunelles pâles,

Clairs fanaux, vivantes opales,

Qui me contemplent fixement.

“Le chat”, section II, Les fleurs du mal.

CHARLES BAUDELAIRE